• Cam

Une douce odeur de pluie - Jojo Moyes

Kate a quitté son Irlande natale à 18 ans, emportant sa fille, Sabine avec elle, ne supportant plus les tensions familiales et les désaccords avec ses parents.

Elle s'était toujours fait la promesse de ne pas reproduire cela avec sa fille. Malheureusement pour Kate, 15 ans après, l'histoire est en train de se répéter. Un fossé immense s'est creusé entre les deux femmes. Elles ne parviennent plus à communiquer et ne s'entendent plus.

Afin de régler une situation amoureuse compliquée à Londres, Kate décide d'envoyer quelques semaines sa fille chez chez ses grands-parents, qu'elle connait à peine.

Cependant l'arrivée de Sabine dans la campagne Irlandaise de Joy et Edward ne se passe pas comme prévue. En plus de provoquer un véritable choc générationnel, cette arrivée réveillera un lourd secret de famille.


- Mon avis -


C'est mon tout premier roman de Jojo Moyes et je dois dire que j'ai beaucoup aimé sa plume. J'ai trouvé son écriture fluide, le vocabulaire utilisé riche et le ton employé, très doux. Ma lecture était tout à fait agréable de ce point de vue.


Au niveau de l'histoire en elle-même, j'ai beaucoup aimé que l'autrice explore les relations intergénérationnelles. C'était agréable d'avoir la vision complète de la famille et, d'observer comment le comportement des uns, joue sur le comportement des autres. Puis, l'histoire en elle-même reste très belle. Elle met en lumière aussi, les difficultés que nous avons parfois à nous exprimer dans nos familles, les conséquences de trop de non-dits, mais aussi, ce roman nous montre comme il est compliqué de briser la carapace de quelqu'un, y compris d'un membre de sa famille.


Mais j'ai surtout aimé la première partie qui retrace la rencontre et la découverte amoureuse de Joy et Edward en 1953, ainsi que la fragilité de Kate.


Cependant d'autres points m'ont moins plu... Tout d'abord le comportement de Sabine, en effet c'est une adolescente en crise et en conflit avec sa mère, cependant, le vocabulaire employé est très limite. Elle m'a un peu fait penser à Hortense dans les Yeux Jaune des Crocodiles, des grands airs et trop de jugements, aucun droit à l'erreur.

Dans ce qui m'a moins emballé, je rajouterai aussi la révélation tardive de ce secret de famille, on finit par presque oublié qu'il y en a un.

Et enfin, Christopher et Julia, qui selon moi n'apportent pas grands choses à l'histoire, si ce n'est encore plus d'agacements.


Malgré ces quelques points négatifs, j'ai passé un excellent moment en le lisant. Il ne fait aucun doute que ce n'est pas le dernier roman de Jojo Moyes que je lirai.



A très vite pour de nouvelles chroniques littéraires !



Pour retrouver le roman aux éditions Hauteville : cliquez-ici


Posts récents

Voir tout